Formula E, la course au développement durable

Une compétition réunissant des véhicules électriques est-elle vraiment propre?
Afin de protéger la planète, les concepteurs de la Formula E regorgent d’ingéniosité pour réduire l’impact énergétique. Au delà du véhicule, ils optimisent tout! Des transports multimodaux jusqu’au recyclage du papier de la salle de presse!

Objectif zéro émission
Pour minimiser l’impact environnemental du championnat, les pilotes ne sont dotés que de 10 pneus par compétition (4 par monoplaces et 2 en cas de crevaison) recyclés après la course. En Formule E, 180 pneus suffisent pour une course (un ePrix) avec des montures qui fonctionnent aussi bien sur sol sec ou humide, c’est 7 fois moins qu’en Formule 1 où  près de 1300 pneus sont fabriqués et transportés sur chaque Grand Prix. Les « Teams » ont des équipes réduites traduisent la volonté écologique de l’organisateur.

Glycerine-960x537

Une vrai démarche globale qui utilise notamment la glycérine bio, un carburant à base d’algues pour recharger les Formula E. La production de bio-carburants, dans certains cas, peut détériorer des écosystèmes, les terres arables ou être en concurrence avec la production de nourriture. Dans les prochaines années, une solution pourrait donc se développer: la production de la glycérine à partir d’algue marine, qui permettrait alors de s’inscrire pleinement dans une logique de développement durable.

Cocktail écolo
Alejandro Agag propriétaire de la société organisatrice, prône la co-utilisation des installations en planifiant le ePrix de Monaco en suivant GP de Formule 1, des jeux piézoélectriques pour le public dans le e-village, des vélos électriques pour les déplacements ou encore des bicyclettes dotées d’une centrifugeuse pour des cocktails écolo, conseils d’éco-conduite ou encore mise à disposition de bacs de recyclages papiers pour les journalistes. La restauration reçoit elle aussi une attention particulière avec une alimentation durable : produits locaux et de saison, repas faits maison, packaging biodégradables, produits issus du commerce équitable, proposition de plats végétariens et vegans…
Un championnat engagé qui a reçu la certification ISO 20121, la plus haute distinction en matière d’organisation écoresponsable d’un événement.

Recycler la Formule 1

01_JDX_FE_OVERVIEW_ITYPE_910x600_tcm76-324363_desktop_910x600Les e-Prix sont donc en passe de recycler les Grand Prix de F1 grâce à leur championnat pionnier de la démarche environnementale.

La Formula E inspire un changement d’ère et peut être même l’avènement de l’âge de la lumière. L’avenir est en marche et comptera d’éminent constructeurs dès 2019 : Porsche, BMW, Mercedes… en plus des écuries actuelles Audi, Jaguar, Renault, DS, Venturi, Mahindra, Techeetah, Nextev, Andretti pour devenir la catégorie phare du sport automobile mondial.
Rdv le 2 décembre 2017 à Hong Kong pour suivre la nouvelle saison de Formula E.

Mandarin-Oriental-Hong-Kong-FormulaE-with-HK-skyline

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s